Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Artiste autodidacte né à Damvix (85) et vivant à Theys (38).Assemblage et collage de papiers et autres matières.Mes tableaux collages sont composés de feuilles de magazines et de prospectus sortis de ma boite à lettres.googlebe7d6b1c10aa793b.html

Les Poésies Collages de Guy Garnier

Artiste autodidacte né à Damvix (85) et vivant à Theys (38).Assemblage et collage de papiers et autres matières.Mes tableaux collages sont composés de feuilles de magazines et de prospectus sortis de ma boite à lettres.googlebe7d6b1c10aa793b.html

Si comme hier

Si comme hier Une ligne blanche Me met le cœur en cage En lisière du pas sage Je veux bien d'elle le mouron Et ses graines d'absence Ses poussières de silence Son souffle emmitouflé Ses mitaines trouées Si comme aujourd'hui Une ligne pointillée Me met...

Enième degré

Enième degré C'est vrai que dans l'intense On s'absout de la vie C'était trop bon les bombes Et les feux d'artifice C'était trop bon la faim Et les lendemains sans ventre Le caniveau qui pleure Me donnait à sourire Je ne supportais plus tous ces plaisirs...

Faire tout et un

Faire tout et un Et que rien ne s'éteigne Mélangeons nos songes Nos carences nos veines Que nos sangs soient mêlés Sur la ligne d'horizon Que le gourou d'hier Soit demain compagnon Le soleil donne les couleurs Et la nuit Fait murmurer les heures GG ©

J’me moque

J’me moque De ce qu'on peut penser Quand mes yeux sont ailleurs Et que le soleil n'est plus là J'me moque De ce qu'on peut dire Lorsque mes mains sont en pleurs Accrochées à tes pas J'ai le mal de l'autre L'autre qui s'en va L'autre qui n'est pas L'autre...

Effet papillon

Effet papillon Un ange passe et repasse Sur la ligne d'horizon Tant de beauté Pour entrer en prière Tant de mots de couleurs Pour atténuer l'amer Un tableau de Picasso Un croquis de Dali Un vers de Rimbaud Et un autre de Bordeaux GG ©

Tu es l'endroit

Tu es l'endroit De mes envers Je déboutonne Tes envies Tu es suroît Tu es la mer La vague à l'arme De ma vie Le sable chaud De tes désirs Coule de ma main Sur ton sein Et la dune Qui s'accroît Me fait cadeau D'un passe-droit GG ©

Viendras-tu

Viendras-tu Encore cette année Le corps drapé Dans les ombres d'automne Ejectée bien loin De ce grand maelstrom Qui depuis bien longtemps Te soude au ventre de la mer M'inviteras-tu encore Dans ta contrée sauvage Où les chevaux emballés Prennent la forme...

Les mots tournent

Les mots tournent Et se retournent Dans le lit apprêté L'encre rouge Mord le papier Jusqu'à la trame Faut-il raisonner L'espace sonore Du monde cérébral Braver cet océan Aux vagues gémissantes Ecoper le fleuve Qui bondit de son lit Détourner les vents...

1 2 3 4 5 > >>