Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Artiste autodidacte né à Damvix (85) et vivant à Theys (38).Assemblage et collage de papiers et autres matières.Mes tableaux collages sont composés de feuilles de magazines et de prospectus sortis de ma boite à lettres.googlebe7d6b1c10aa793b.html

Les Poésies Collages de Guy Garnier

Artiste autodidacte né à Damvix (85) et vivant à Theys (38).Assemblage et collage de papiers et autres matières.Mes tableaux collages sont composés de feuilles de magazines et de prospectus sortis de ma boite à lettres.googlebe7d6b1c10aa793b.html

Vous avez dit stabilité !

Vous avez dit stabilité ! De l'austérité à l'autorité Je crains qu'il n'y ait qu'un pas Certes le sang ne coule pas Mais des larmes sont versées C'est une guerre sournoise Que mènent les pouvoirs Sur les peuples en désespoir Réaction

T’as vu

T’as vu T’as vu Dis Regarde Là-bas Y’a le sable qui coule Du désert à la mer Et rythme le temps D’un continent Qui s’efface Y’a des rires d’enfants Qui éclatent en sanglots Et de vagues silhouettes Qui se meuvent Et qui passent T’as vu Dis Regarde là-bas...

Vous souvenez-vous d'hier

Vous souvenez-vous d'hier Quand par la fenêtre ouverte Je regardais l'oiseau battant des lettres Pour en faire des mots Aujourd'hui c'est pareil Et c'est une corneille Qui au-dessus de ma tête Brasse tant de lettres Pour se croire corbeau

Venez donc mamzelle

Venez donc mamzelle Chercher le mot que j'ai Sur le bout de la langue Dans le café prêt à sauter N'attendez plus longtemps J'ai le plaisir qui tangue Vous avez trop attendu Maintenant il est fondu

Bribes abattues

Bribes abattues J'ai quitté depuis longtemps le pré de l'Asphodèle Où mon âme décoiffée s'amourachait d'enfer Je préfère maintenant le blanc sec d'Adèle Et courir sur le sable plutôt que le mâchefer J'ai renié la poubelle où je me suis planqué Chassé...

St Aignan sur cher

St Aignan sur cher Ou saint saignant sur chair Chez grand papa c'était comme ça Chez grand papa on n'rentrait pas Sur le seuil il recevait Et sur le seuil on y restait Le paillasson qui surchauffait Nous faisait signe de nous barrer Enfants de luttes...

1 2 3 4 5 6 7 > >>